La facture très salée des catastrophes naturelles en 2017

Les pertes économiques liées aux ouragans et aux désastres provoqués par l’homme devraient atteindre 306 milliards d’euros en 2017, selon le réassureur Swiss Re. La facture a rarement été aussi élevée.

L’année 2017 devrait rester dans les annales. Le coût économique total provoqué à travers le monde par les catastrophes naturelles et les désastres causés par l’homme devrait atteindre 306 milliards de dollars cette année, selon les premières estimations du réassureur Swiss Re publiées mercredi. Un montant sans commune mesure avec celui constaté en 2016 (188 milliards de dollars).

Conséquence directe, le montant des pertes prises en charge (indemnisations) par les assureurs devrait plus que doubler, passant de 65 milliards de dollars en 2016 à 136 milliards de dollars cette année, précise le réassureur suisse. 2017 restera dans les annales comme une année historiquement coûteuse, la note étant la troisième plus élevée pour les assureurs depuis 1970 (date du début du décompte du coût des catastrophes naturelles par le réassureur).

Voir l’article complet sur Le Figaro Economie

 

Post A Comment